Crêpes sucrées de Christophe FELDER 

Youpi c’est la chandeleur.!!!  Alors on sort sa crêpière et on fait sauter les crêpes…  J’ai voulu trouver une nouvelle recette de pâte à crêpe qui change de ma recette traditionnelle. Et c’est encore une fois que je me suis redirigée vers le Chef Felder. Je sais que c’est une valeur sûre. Et encore une fois je ne suis pas déçue .

Crêpes sucrées de Christophe FELDER

Pour 20 crêpes environ :

250 gr farine T55
160 gr sucre en poudre 
4 gros œufs frais 
2 pincées de sel 
2 cas huile neutre type pépins de raisins 
2 cac Cointreau ou autre alcool comme Rhum ( facultatif.) 
800 gr lait demi écrémé 
1 sachet de sucre vanillé 
50 gr beurre doux ( pour la cuisson) 

Préparation de la pâte à crêpes :

Dans un grand récipient ajouter la farine,  le sucre,  le sucre vanillé,  et le sel. Ajouter les œufs un par un et avec un fouet bien mélanger pour avoir une pâte bien épaisse et sans grumeaux.  Ajouter un peu de lait et fouetter vivement. Puis ajouter le reste du lait doucement en plusieurs fois. Si vous avez tout de même quelques grumeaux ne pas hésiter à mixer la pâte avec un robot plongeant ou un blender.

Verser la pâte dans une bouteille d’eau de 1,5 litres, avec un entonoir, et placer au frais pour 1 H minimum de repos.

Cuisson :

Sortir la bouteille du frais.  Ajouter l’huile directement dedans et bien secouer le tout.

Faire fondre les 50 gr de beurre.

Allumer le feu pour faire chauffer la poêle.  Avec un essuie tout,  ou un pinceau,  graisser la poêle.  Verser la pâte directement dans la poêle. La cuisson est à ajuster selon les préférences de chacun.  Renouveler jusqu’à la fin de la pâte en beurrant la poêle à chaque fois.

Allumer votre four au thermostat 1 ou 2 ( la plus faible température environ 40°C ). Recouvrir une assiette de papier aluminium.  Y déposer l’ensemble des crêpes.  Les recouvrir d’un tissu humide et laisser au four jusqu’à dégustation. Cette façon de faire, décrite par le Chef, permet de garder des crêpes moelleuses qui ne sèchent pas.

Ces crêpes se dégustent avec du sucre,  du citron, du beurre fondu,  du chocolat,  du Nutella,du caramel au beurre salé,…..

Régalez vous bien,  les grands comme les petits !

Crêpes sucrées de Christophe FELDER

La Crème et Les Gâteaux :

Ces crêpes sont succulentes. On peut varier avec l’alcool de son choix. Moi j’apprécie beaucoup les crêpes avec du rhum. On peut ajouter aussi de la fleur d’oranger.  Je dois avouer que même sans garniture ces crêpes sont délicieuses. Elles sont très moelleuses, pas sèches du tout. C’est un vrai régal. Merci Chef !

Ces crêpes sont assez souples. Si on veut les faire assez fines, elles sont délicates lors de la manipulation. Il faut donc un peu de douceur !

BONNE CHANDELEUR !!!

logo-rond-1

ROYAUME à la fleur d’oranger

Une bonne brioche à la fleur d’oranger.
Mais qui aura la fève ?

wp-1484583099145.jpg

280 gr farine T45
65 gr oeufs entiers ( environ 2 oeufs )
10 gr levure du boulanger fraîche
80 ml lait entier tiède
4 cas sucre en poudre
1/2 cac fleur de sel
1 cas fleur d’oranger
70 gr beurre doux mou
sucre en grains, œufs et lait pour la dorure

Préparation de la pâte à brioche :

Sortir le beurre du frais, le peser et le laisser à température ambiante.
Diluer la levure fraîche dans le lait tiède, remuer avec une petite cuillère. Laisser de côté pour 10 minutes de repos.
Ajouter dans l’ordre, dans le bol du robot, le sucre,le sel, la farine, les oeufs, la fleur d’oranger et le mélange levure/lait.
Attention de ne pas mettre en contact la levure avec le sel, pour éviter d’inhiber le pouvoir de la levure.
Munir le robot de la feuille. ( Avec le pétrin la mie sera moins filante ).
Mettre en route le robot en vitesse moyenne pendant 2 à 3 minutes à partir du moment où la pâte s’agglomère ( vitesse 2 pour le Kitchenaid ). Ajouter peu à peu le beurre coupé en petits morceaux. Ne pas mettre tout le beurre d’un coup, attendre qu’il s’incorpore petit à petit. Augmenter la vitesse pour 5 minutes de pétrissage une fois que tout le beurre est incorporé ( vitesse 4 Kitchenaid ). Le pétrissage ne doit pas être trop rapide. La pâte au début est assez collante puis au fur et à mesure elle se décolle toute seule des parois. Au toucher elle ne colle pas au doigt. ( La pâte reste accrochée sur le fond de la cuve ). Filmer le bol et laisser pousser.

royaume-a-la-fleur-doranger-2

1 ère pousse :

Si vous avez un endroit dans la maison chaud y placer la pâte à brioche.
La pâte doit doubler de volume. Si vous avez une fonction « pousse  » à votre four c’est le top. La température du four est à 40°C et permet une pousse rapide.
Moi je n’ai pas cette fonction du coup je laisse la pâte à température ambiante. Cette 1 ère pousse peut prendre 2 à 3 H. Pour moi 3H. En période où le chauffage est en route je pose mon bol à côté du radiateur !

Dégazage et modelage :

Pour une cuisson le jour même : Sortir la pâte du bol, la dégazer en tapant dessus avec le point. Elle va perdre tout son volume, c’est normal. Former une boule puis faire un trou au milieu et l’agrandir pour obtenir un anneau avec un trou de 12 cm environ. Poser la couronne sur une plaque de pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson.

Pour une cuisson le lendemain : Il suffit de dégazer la pâte, de la filmer au contact et de la placer au frais jusqu’au lendemain. La deuxième pousse attendra le lendemain.
Le lendemain : Sortir la pâte du frais et former une boule.  Faire un trou au milieu et l’agrandir pour obtenir un anneau avec un trou de 12 cm environ. Poser la couronne sur une plaque de pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson.

Dorer la couronne avec un mélange jaune d’oeuf  et une touche de lait à l’aide d’un pinceau.

2 ème pousse :

Laisser pousser une deuxième fois. Soit à température ambiante soit au four avec le menu « pousse ».
A température ambiante cette étape peut prendre 1 à 2H.

royaume-a-la-fleur-doranger-3

Cuisson :

Dorer délicatement une deuxième fois la couronne. Ne pas appuyer avec le pinceau pour ne pas casser la deuxième pousse. Parsemer l’ensemble de la couronne avec du sucre grain. Ne pas hésiter à en mettre beaucoup.

Enfourner dans un four non préchauffé. Allumer le four à 150 °C en chaleur tournante pour 20 à 25 minutes de cuisson. Surveiller bien la cuisson, elle ne doit pas trop prendre de couleur sinon elle s’assèche très vite.

Qu’elle est bonne cette brioche ! Moelleuse, mie filante ! Et cette note de fleur d’oranger avec le craquant des grains de sucre. Miam Miam.
Cette brioche se conserve 1 à 2 jours, bien emballée dans un film alimentaire. Comme toutes les brioches elle sèche assez rapidement.

logo-rond-1

Les COOKIES de Philippe CONTICINI pour bien commencer l’année.

Tout d’abord je vous souhaite mes meilleurs VOEUX pour cette année 2017. Qu’elle soit remplie de bonheurs, de moments de joie et de partage. Le tout avec la santé.

Pour bien commencer l’année je voulais partager avec vous une recette de grand chef. Depuis peu j’ai découvert, mieux vaut tard que jamais, les recettes en LIVE de Philippe CONTICINI. Merci D.
Je me suis lancée dans une recette simple pour le début, et non pas moins gourmande.

cookies-de-philippe-conticini-2

Pour 20 cookies:

165 gr beurre mou
10 gr huile neutre, type pépin de raisin
160 gr cassonade
25 gr jaunes d’oeufs
25 gr blancs d’oeufs
5 gr bicarbonate
50 gr farine T45
180 gr farine T55
4 gr fleur de sel
270 gr chocolat ( au lait, blanc ou noir )

cookies-de-philippe-conticini

Dans un récipient ajouter le beurre pommade. Avec un fouet le battre pour le rendre bien crémeux. Ajouter le sucre cassonade et fouetter, puis l’huile neutre et enfin les oeufs. Bien fouetter. Puis ajouter le mélange farine, sel et le bicarbonate. Remuer avec une Maryse sans trop travailler le mélange. Finir avec les doigts pour que le mélange s’amalgame bien. Préparer une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de cuisson. Avec une balance peser des boules de pâte de 30 gr environ. Rouler chaque pâte dans la paume de la main pour former une boule. La poser sur la plaque et aplatir légèrement. Poser la plaque au frais pour 30 à 60 minutes environ.

Préchauffer le four à 180 °C. Enfourner les cookies frais directement dans le four pour 10 minutes de cuisson. A la sortie du four les déplacer délicatement sur une grille. A ce stade là ils sont fragiles et cassants.

Les conserver dans une boîte hermétique.

cookies-de-philippe-conticini-3

 

logo-rond-1